Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Echos de Bozel et ValVanoise

Ce que prévoit le Scot pour le développement touristique de Bozel

9 Septembre 2016 , Rédigé par Jean Kerrien Publié dans #Télécabine Bozel-Courchevel

Le projet de SCOT Tarentaise Vanoise  (Version"Pré Arrêt") est consultable sur le site de l'APTV      ( http://www.tarentaise-vanoise.fr/le-projet-de-territoire/scot-tarentaise-vanoise/rapport-presentation.html).

Ce Schéma de Cohérence et d'Orientation Territoriale "planifie" et coordonne à l'échelle de la Tarentaise le développement des communes sur les quinze prochaines années. Les PLU (Plan Local d'Urbanisme) des communes devront respecter ces orientations.

J'ai pu en suivre l'élaboration dans le cadre du Comité Local de Développement.

La version définitive du Scot devrait être validée fin 2017.

Ce document apporte des informations sur le projet de remontée mécanique Bozel-Saint Bon-Courchevel 1550 associé à des projets immobiliers au lieu dit "Le Ro" en rive gauche du doron de Bozel.

 

En voici deux extraits:

 

7.3.2.4. GRAND PROJET (GP) DE LASCENSEUR À BOZEL 

Contexte du projet 

La commune de Bozel, au cœur du massif de la Vanoise, à 750 m d’altitude, à proximité de Brides-les-Bains, Champagny, Pralognan et Courchevel, occupe une position centrale dans la vallée du Doron en amont de Moutiers. La commune s’est développée principalement autour du chef-lieu et de quelques hameaux (Les Moulins, Villemartin, Tincave, les Monts...) 

Le Chef-lieu concentre les commerces, services et activités, avec trois pôles majeurs: la rue centrale commerçante, la zone d’activité à l’entrée du chef-lieu et la base sportive et de loisirs autour du plan d’eau. Le cadre paysager est particulièrement attractif, avec le Grand Bec de Pralognan (3 400 m) en toile de fond. 

Le Projet d’aménagement et de développement durable du SCOT de Tarentaise a identifié Bozel comme « pôle touristique de vallée » : son développement est de nature à conforter l’image de la Tarentaise en tant que destination touristique pluri-saisonnière. 

Le développement touristique été – hiver de Bozel s’articule autour des trois points forts de son positionnement géo-touristique : 

    •    Sa proximité avec les grands domaines skiables des Trois Vallées et de Paradiski, avec un projet de liaison câblée avec Saint-Bon Courchevel et la liaison navettes avec Champagny-la-Vanoise ;

    •    L’attrait de sa base de sports et de loisirs dans le fond de vallée du Doron ;

    •    L’offre Nature, patrimoine et randonnée du Parc National de la Vanoise.

 

Au vu de ces atouts, Bozel aurait pu légitimement prétendre à un développement touristique conséquent, à l’instar de stations comme Morzine ou Samoëns, si elle avait pu disposer d’une offre foncière équivalente. En réalité la commune de Bozel offre des potentialités de développement limitées de ce point de vue, de par le relief, les risques naturels, l’environnement et les terres agricoles à préserver. 

En l’état actuel du projet de SCOT, il est envisagé sur la commune de Bozel la création de 25 000 m2 de STP (surface touristique pondérée) pouvant représenter entre 1500 et 2000 lits touristiques selon la consistance retenue. Ce développement est conditionné à la réalisation d’un ascenseur de vallée entre le chef-lieu de Bozel et la station de Courchevel 1550. 

 

Motivations du projet 

Le projet consiste à réaliser un ascenseur de vallée entre le chef-lieu de Bozel et la station de Courchevel 1550. Cette liaison permet, en sus de l’attractivité touristique qu’elle confère à la commune de Bozel, de proposer une offre alternative à la voiture pour les touristes ainsi que les salariés résidant dans les hébergements existants de la vallée et souhaitant se rendre à Courchevel pour skier ou travailler. De plus, ce projet permettrait un développement de l’offre de lits touristiques (entre 1500 et 2000 lits supplémentaires). 

Il comporte : 

    •    1er tronçon : Bozel – Chef-lieu de Saint-Bon

    •    2e tronçon : Saint-Bon Courchevel 1550
La solution Courchevel 1550 a été jugée plus fonctionnelle pour les non skieurs qu’un passage via le Praz où l’arrivée de l’appareil était à une distance importante des télécabines permettant de rallier les stations supérieures.
Le choix d’une télécabine avec gare intermédiaire sans rupture de charge devrait être privilégié, avec un débit de 1 200 p/h – jusqu’à 2 000 à terme.
Un parking de 250 places + dépose bus sera aménagé.
Enfin, des travaux sur piste de retour seront réalisés, avec la création de deux nouvelles passerelles pour avoir un retour gravitaire jusqu’au pont du Doron et jusqu’aux abords du camping.

 
Ce que prévoit le Scot pour le développement touristique de Bozel

7.3.1.2. UTN DU SECTEUR DU RO À BOZEL 


Afin de permettre économiquement la réalisation de l’ascenseur entre le chef-lieu de Bozel et Courchevel 1550 et de développer une économie résidentielle bénéfique pour la commune de Bozel, la création d’environ 2000 lits est nécessaire.
Ce projet de pôle touristique de vallée permet de développer dans un site approprié un tourisme d’été performant. Le secteur du Ro permet d’atteindre cet objectif, avec quelques projets réalisés en continuité des hébergements et équipements existants.
L’UTN consiste à réaliser un programme d’environ 16 500 m2 de surface sur environ 2 ha :

    •    une nouvelle voie depuis le pont qui desservira dans sa première partie le secteur du Plan.

    •    des chalets para hôteliers à l’aval de la route et desservis directement,

    •    des résidences de tourisme au cœur de l’opération, s’articulant autour d’une place centrale sous laquelle
est localisé le parking souterrain,

    •    des résidences secondaires sur la partie haute du terrain et desservies directement par la route.

Compte tenu de la saturation des accès le samedi, des moyens seront pris pour assurer la commercialisation d'au moins 70% des séjours d’hiver dans les hébergements marchands hors du traditionnel samedi/samedi (Conventionnement loi Montagne ...) 

Le programme comprend : 

    •    Résidence de tourisme et chalets para-hôteliers : environ 10 500 m2 de SDP (environ 600 lits) 

   •     Résidences secondaires : environ 6000 m2 de SDP (environ 470 lits).

 
Le secteur du "Ro" où est prévu de l'immobilier.

Le secteur du "Ro" où est prévu de l'immobilier.

Le Scot prévoit pour chaque commune la surface de logements constructible durant les 15 prochaines années. Dans le but de favoriser la construction de lits"chauds" occupés pendant toute la saison touristique, ce n'est pas un nombre de m2 de surface habitable qui est alloué à chaque commune mais un nombre de Surface Touristique Pondérée (STP) avec une pondération qui permet de construire plus de lits hôteliers ou de résidences touristiques que de lits de résidences secondaires pour une STP identique.

Ce que prévoit le Scot pour le développement touristique de Bozel
Ce que prévoit le Scot pour le développement touristique de Bozel

Bozel bénéficie d'un quota de 25000 m2 de STP , relativement important (La majorité des grandes stations bénéficie de 45000 m2 de STP.)

Voici les surfaces de STP des autres communes de ValVanoiseTarentaise:

   -Champagny:           12500 m2

   -Pralognan:              22500 m2

   -La Perriere:             14000 m2

   -Brides Les Bains:     8000 m2

   -Courchevel:            45000 m2

   -Saint Bon Chef Lieu:5000 m2

   -Meribel:                   45000 m2

 

 

Les surface STP par station ( Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Les surface STP par station ( Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Lors du dernier conseil communautaire de ValVanoiseTarentaise, le maire de Courchevel a fait part de son inquiétude sur la validité juridique de ce système de STP, craignant que ce ne soit un motif de recours en vue de l'annulation des PLU.

Ce système de STP, défavorisant les résidences secondaires, va t il être remis en cause?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Encore un projet qui va grignoter sur des prairies de fauches les plus productives et très rares à Bozel... sans concertation avec celui qui les exploite... BRAVO BOZEL! et les grands discours du SCOT sur "la préservation du foncier agricole". d'autres secteurs moins agricoles sont possibles à proximité du camping ou des moulins.
Répondre